Le clan Clamerage n'est plus, le clan Ragesang est né de ses cendres ! Rendez-vous sur leur forum : http://ragesang.empireogame.com



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Campagne : La victoire ou la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brancor Rage-Noire
Seigneur de guerre
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 24/02/2015
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Campagne : La victoire ou la mort   Mar 2 Juin - 17:10

Clamerage venait à peine de rentrer à Gor'bolar, glorieux de ses derniers faits d'armes contre les ogres du clan Croque-Terre. Alors que le jeune clan pensait désormais pouvoir s'implanter de manière durable au cœur des plaines de Nagrand, une nouvelle leur fût parvenue de la part d'un messager de la Horde de Fer : Les dernières forces restantes de Grommash devaient se replier en Tanaan, dans le but de se préparer pour l'ultime bataille qui les opposerait à la Horde et l'Alliance ... La victoire ou la mort.

Le Rage-Noire n'accorda que quelques jours à son clan pour se préparer au grand départ, Clamerage répondrait à l'appel de son Chef de Guerre et lutterait à ses côtés pour la gloire de la Horde de Fer. Ralliant au bout de ces quelques jours l'un des rares quais encore sous l'emprise des fidèles à Hurlenfer, le clan rejoignit les terres de Gorgrond par la mer aux côtés d'autres forces armées et clans tout aussi impatients qu'eux de partir pour Tanaan. C'est là bas que Clamerage retrouva un récent allié, ceux qui c'étaient battu à leurs côtés face aux forces de l'Alliance en Nagrand ... Le clan Hache-Funeste.

La volonté des Hache-Funeste à mener l'ultime bataille en Tanaan aux côtés de Grommash était aussi certaine que celle des Clamerage. C'est après avoir rallié le fort de la Hache-Funeste et convenu que les deux clans alliés mèneraient également ce combat côte à côte que les orcs du clan Clamerage passèrent leur première nuit en Gorgrond, couverts par les imposantes bâtisses de fer typiquement Rochenoire et bercés par les hurlements féroces des prédateurs de la nuit rôdant dans le désert proche ... Avec la promesse d'un long voyage dès le lendemain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brancor Rage-Noire
Seigneur de guerre
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 24/02/2015
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Campagne : La victoire ou la mort   Dim 14 Juin - 22:17



Le temps était enfin venu pour les deux clans orcs de quitter la sécurité des remparts de fer du fort de sang pour entamer le long voyage qui les mènerait jusqu'en Tanaan. Allant de halte en halte et montant des camps de fortune dans les zones plus sauvages de la région, il fallut plusieurs jours aux Clamerage et Hache-Funeste pour atteindre la jungle qui séparait Gorgrond des forêts de Talador. Nombreux furent les bien connus prédateurs de la jungle qui s'attaquèrent aux orcs bien peu prudents à vouloir traverser cette zone : Ravageurs, Boguelins, Botanis et même Sabrons tentèrent leur chance !

Bien qu'ils parvinrent à mettre à mal le groupe pourtant conséquent d'orcs, nul ne réussit à stopper son avancée ... Mais ce que les deux clans trouvèrent plus en profondeur de la jungle réussit à semer le doute en eux ... Les restes d'une caravane de la Horde de Fer entourée de ce qui semblait être son escorte Rochenoire, réduit sur le moment à l'état de cadavres pour la plupart démembrés.

Quelques mètres plus loin, une drôle de silhouette était visible ... Cela semblait être un orc, plus massif et difforme. Le regard vide et la bave dégoulinant des crocs, elle n'attendit pas pour fondre sur les imprudents qui osaient empiéter sur son territoire. C'est non sans mal que le groupe d'orcs parvint à mettre hors d'état de nuire le bestiaux.

D'autres de ces choses croisèrent la route des orcs et c'est après de nombreux combats acharnés qu'ils finirent par atteindre la frontière les séparant de Talador. Se pensant enfin débarrassés de ces monstruosités, ils s'installèrent au cœur d'anciennes ruines ogres où ils passèrent la nuit.

Le lendemain, ils reprirent leur voyage. Une étrange et épaisse brume couvrait la forêt, il était à peine possible de discerner les mouvements alentours. Le calme et le silence régnaient dans la zone ... Qu'un traqueur Clamerage brisa en hurlant : "Des cadavres ! Au sol !". En effet, d'autres orcs, des cadavres de Rochenoires ! Est-ce que les monstruosités agissaient également en Talador ?!
Le traqueur réussit à remonter la piste empruntée par le présumé responsable de ce massacre, menant le reste du groupe à l'entrée d'une mine Draeneï semblant abandonnée depuis déjà un certains temps.

Décidés à en savoir d'avantage, les orcs pénétrèrent à l'intérieur de la mine. Nulle présence si ce n'est une nouvelle silhouette en presque tous points semblable aux monstruosités affrontées dans la jungle de Gorgrond. Bien que seule, elle livra un rude combat face aux deux clans unis et lorsqu'elle rendit enfin son dernier souffle ... Une nouvelle bête sortit des ombres. L'aspect plus bestial et d'une taille bien plus impressionnante que les dernières créatures affrontées jusque là, elle semblait en pleine incantation.

Il était trop tard pour agir, le sol commençait à trembler, des roches s'écroulaient depuis les parois de la mine ! Il fallait sortir d'ici au plus vite. Retournant dans les ombres dans un rire guttural, l'imposant monstre laissa les orcs à leur propre sort ! Ceux-ci ne perdirent pas de temps pour rallier la sortie de la mine.

Blessés pour la plupart et l'esprit troublé par les derniers événements, les guerriers des deux clans décidèrent de lever un camp sur les vestiges d'une halte de la Horde de Fer, certainement ravagée lors du passage de la Horde et de l'Alliance dans la région. La frontière entre Talador et Tanaan n'était plus bien loin mais les pensées étaient toutes tournées vers ces étranges monstruosités qui se montraient de plus en plus présentes et actives à mesure que les orcs se rapprochaient de leur destination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krigash Pierre-Ardente
Haut-chaman
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Campagne : La victoire ou la mort   Ven 19 Juin - 11:24


Des cendres et de la poussière. Depuis plusieurs jours les deux clans Orcs étaient forcés de dormir dans l'inconfort, et la honte tel des animaux. Il était impensable que cette situation continue... Le temps était venus de faire de ces ruines un camp digne de ce nom. Sur ordre du chef Rage-noire une digne place forte devrait bientôt s'élever et dominer toute la région... Mais bâtir un camp exige des matières premières: du bois et de la pierre en abondance, et du métal pour fortifier. Ainsi, la première chose à faire était d'en trouver, vite et en grande quantité.  La rumeur voulait qu'un vaste chantier Rochenoire ai été dressé non loin, en plein coeur des forêts de Talador. Les péons avaient été mis au travail, les imposants déchiqueteurs gobelins tranchaient les arbres imposants comme autant de motte de beurre et le bois s'entassait massivement pour l'effort de guerre.

Clamerage et la Hache Funeste se mirent rapidement en route, chevauchant a dos de worg jusqu'au fameux camp, tombant sur un étrange spectacle: un centurion rochenoire des plus arrognats passait ses nerfs sur ses propres grunts, ayant échoués dans leur tâche. Le chantier était la proie des autochtones de la régions, mettant en péril la sécurité des péons, et par la même, stoppant net le ravitaillement en bois que la Horde de fer exigeait pour ses constructions. Le rage-noire et le Champion de la Hache-Funeste vinrent réclamer leur dû, leur part de bois... Mais le centurion était peu disposé a partager. Insultant sous couvert de mots ses interlocuteurs, et les regardant avec mépris, il s'en serait fallut de peu que le sang coule. Un marché fût néanmoins passé entre les deux forces en présences: Les deux clans orcs devraient débarrasser les alentours de la menace pour ramener la sécurité dans le chantier et en échange une part du bois leur serait remise pour la construction d'un nouveau camp.

Tout en gromellant et grondant, les orcs se mirent en route, peu enthousiaste a l'idée d'obéir a ce Rochenoire arrogant. Toutefois, la promesse d'un combat fit bien vite taire les mécontents, car depuis des jours les orcs ne luttaient que contre le vide et leur propres frêres d'arme sans aucun vrai défis. Aprés quelques minutes passées a chercher des indices, les orcs trouvèrent la piste d'une tribue de sabron hostile, ayant massacrée de nombreux péons, et s'étant accaparés les ressources en bois des Rochenoires. Un féroce combat s'engagea alors, les bêtes sauvages, contre les orcs enragés. Le sang coula a flot, les os se brisèrent de toute part, les cadavres jonchèrent le sol. Sous les assauts incontrôlés de ces animaux, la discipline de fer des orcs et leur maitrîse de la guerre les rendait aussi puissant que le poing de Hurlenfer lui même. Chaque frappe était stoppée, chaque coups de griffe se brisait sur l'acier, chaque morsure était rendu au centuple. Bien vite, le sol fut couvert des dizaines de corps sans vie de ces hommes-tigres.

Sans perdre de temps, les orcs mirent la main sur les ressources volées, et s'en retournèrent vers le chantier Rochenoire auprès duquel les attendaient le Centurion. C'est d'un oeil mauvais que celui ci les vit revenir. Il n'avait aucun respect pour les "étrangers" et comptait les remettre a leur place. Mais son arrogance démesurée n'aurait jamais put dominer la volonté de fer des deux Clans orcs: le Champion de la Hache Funeste le jetta au sol, et le roua de coups, l'humiliant devant ses propres grunts, et le réduisant a moins que rien... mais lui laissant la vie, pour qu'il se souvienne chaque jour de son erreur. Le bois fut chargé dans plusieurs caravanes et acheminé vers les fameuses ruines. Très vite, les péons se mirent au travail, et on entendit jusqu'à tard dans la nuit le bruit des scies et des marteaux travaillant le bois. Le camp prendrait bientôt forme et Clamerage tout comme Hache Funeste auraient prochainement une base de replit au milieu des terres hostiles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krigash Pierre-Ardente
Haut-chaman
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Campagne : La victoire ou la mort   Mar 23 Juin - 20:10





La construction du camp se poursuivait, les ruines prenaient la forme d'une véritable place forte d'heure en heure, les remparts en bois et en pierre se dressaient, les huttes en peau de bêtes prenaient place sur la poussière et les cendres. Au milieu de l'agitation des travaux, et du vacarme engendrés par les coups de marteaux écrasant les clous, les Grunts s'impatientaient. Le discours de l'Orbite Sanglante, de la dernière fois était resté dans les mémoires, marquant les esprit et provoquant l'inquiétude, et la colère. N'ayant d'autres choix que de patienter, les Orcs passaient leurs nerfs a force d'entraînements intensifs, et de chasses sur les bêtes de la région, dans l'attente de nouvelles fraîches. Les éclaireurs avaient été envoyés par le Rage-noire, dans toutes les directions, à la recherche de la moindre piste a suivre, pour traquer ce traître de démoniste et sa clique de sorciers. Après plusieurs jours d'attentes, les éclaireurs finirent par revenir auprès de leur chef, porteur d'informations: le sorcier avait été aperçu au plus profond d'une ancienne forêt, récemment transformée par la magie des démons.

La venue d'un jeune chaman étranger, désirant se joindre aux orcs ne ralentit guère le mouvement, et sans perdre un instant, Clamerage et la Hache funeste formèrent un groupe compact et impatient de chevaucheur de worgs, se lançant a la poursuite de leur proie. Parcourant de nombreux lieux a travers les forêts, les orcs eurent le temps de voir le soleil décliner a l'horizon a mesure que les heures défilaient, jusqu'à atteindre leur destination: une ancienne forêt, emplit de bêtes hostiles, et en proie a la gangre-magie. Mettant pied a terre, le groupe s'aventura dans le repaire supposé de l'ennemis, pénétrant dans un paysage sinistre, aux arbres mourant et pervertit, et au milieu d'une brume glaciale et hostile. Rapidement assaillis par des hordes d'araignées géantes, rendus folles par la corruption ambiante, les orcs se frayèrent un chemin a coup de hache et de cries de guerre. Tout en repoussant les assaut, et en décimant leur ennemis, les orcs cherchaient a atteindre leur véritable opposant: les bêtes n'étaient que des pantins, seul le démoniste leur importaient!

C'est dans le sang, et la sueur qu'après un court, mais intense, combat les orcs posèrent le pied sur l'entrée d'une caverne, d'ou émanait sans l'ombre d'un doute la magie purulente du démoniste du conseil des Ombres. Ce dernier était profondément caché dans la montagne, au fin fond d'un dédale de galeries, garnis de pièges. C'est au centre d'une imposante caverne, qu'il attendait ses poursuivant de pied ferme. Des démons grouillaient tout autour, ainsi que ses sbires encapuchonnés, dont les yeux teintés d'un vert souillés, reflétait la noirceur de leur âme. A l'unisson, et dans dans un cries de rage, les Orcs déferlèrent sur leurs ennemis. Le sang verdâtre des démoniste jonchant bientôt le sol, alors que leur magie immonde jaillissait de leur main, brûlant la chair des Grunts, et provoquant de grandes souffrances. Le feu contre l'acier, la rage contre la perfidie. Un affrontement qui serait amené a se répéter, des Orcs purs contres ceux qui avaient acceptés de vendre leurs âmes aux puissances noires.

Bientôt, seul le démoniste de l'Orbite sanglante, celui la même qui avait annoncé l'allégeance des traitres de la horde de fer au conseil des ombres, et à Gul'dan. Seul survivant au milieu des cadavres de ses acolytes, il se retrouva bien vite encerclé, et le corps perclus de blessures mortelles. Mais alors qu'il voyait son sang quitter sa chair, et sa vie prendre fin... l'orc, à l'intérieur duquel coulait le sang des démons, évoqua une sombre prophétie: Le chef de guerre Hurlenfer était tombé sous la coupe de Gul'dan, et bientôt tout la horde de fer suivrait le même destin! Les orcs étaient victorieux, mais aucun cries de victoire ne vint rompre le silence qui s'était créé au milieu de l'armée des deux clans. Le doute, la peur et la colère se mêlant ensemble en un sombre présage dans le coeur de chaque grunts, de chaque traqueur, et de chaque chaman. Les chef eux même restaient silencieux, jusqu'à ce que dans un grognement à moitié étouffé le Rage-noire n'ordonne le replis jusqu'au camp. Nul ne dormirait ce soir là. Nul ne trouverait le repos avant de nombreux jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Campagne : La victoire ou la mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Campagne : La victoire ou la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [D&D4] La Campagne Parangonique par Fredraider
» La campagne de l'été : la couronne du destin...
» Chevalier de la mort
» Chevaliers de la Mort et Cataclysm ?
» Blau Fluss, atterrissage en campagne près de Frankfurt.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Antre des Grunts :: Rapports de Guerre-
Sauter vers: