Le clan Clamerage n'est plus, le clan Ragesang est né de ses cendres ! Rendez-vous sur leur forum : http://ragesang.empireogame.com



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les creatures de Draenor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Krigash Pierre-Ardente
Haut-chaman
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Les creatures de Draenor   Ven 27 Mar - 12:49

Armées d'acier et prêtes à la guerre, prédateurs sauvages ne désirant que remplir leur estomac de viande fraiche, ou encore proies difficile a traquer, de nombreuses créatures foulent le sol de Draenor. Ce bestiaire recensera et détaillera -au fur et à mesure- les êtres vivants que le Clan sera amené a croiser sur sa route.


Les Sabrons




Mesurant de 2.50 à 4 mètres de haut, pour environ trois cent kilogrammes, surpassant la taille d'un orc de moitié. Leur corps est recouvert d'un pelage allant du noir au blanc en passant par le brun, naturellement adapté a leur environnement. Leurs yeux sont teintés d'un jaune tirant vers des nuances dorées ou bleutée. Leur corpulence et leur endurance naturelle, leur permettent de supporter de longues courses.

Le Sabron est l'un des plus grand prédateur de ce monde rude et impitoyable, et compte parmis les plus féroces. Peu de créatures peuvent se targuer d'incarner une telle sauvagerie: Ces félins humanoïdes sont parvenus a évoluer, et à s'adapter a la quasi-totalité de leur environnements. Des désert Glacés de Givrefeu, aux jungles tropicales de Tanaan en passant par les canyon rocheux de Nagrand: nul endroit n'existe, ou les Sabrons ne rodent dans l'ombre.

La rudesse des territoires sauvages, dans lesquels ils évoluent, ont dotés ces créatures d'une musculature naturellement imposante et très développée. Leur corps, grand et trapu, prend appuis sur d'épaisses pattes musclées, leur permettant de mettre à terre des proies faisant plusieurs fois leur propre taille, et d'infliger de sérieuses blessures. Un grand coup de patte d'un Sabron est assez puissant pour provoquer la rupture des organes internes et briser les os. Leur mâchoire puissante est dotés de deux longs crocs semblable à des poignards, capable de déchirer l'épaisse peau de leur proies tel les Talbuks et les Sabots-Fourchus.

Mais ce ne sont pas de simples bêtes pour autant. Ils pensent et parlent comme n'importe quel Orc, ils sont organisés en tribus dans lesquelles ils établissent un système social basé sur la force. Et bien qu'ignorant tout de l'artisanat, ils savent façonner des outils et des armes a partir des produits de leur chasse. Semblables a des lions, ils traquent leur proies en meute. Leur terribles attaques sont rapides et efficaces, leur instincts animal les poussant a agir de concert. Ils ne doivent pas être sous-estimés: Leurs griffes et leurs crocs acérées, leur vitesse égalant celle d'un Talbuk en pleine course, et leur capacité a se fondre dans les ombres en font de redoutables prédateurs.


Dernière édition par Krigash Pierre-Ardente le Ven 27 Mar - 18:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krigash Pierre-Ardente
Haut-chaman
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Les creatures de Draenor   Ven 27 Mar - 17:13

Les Ogres




Les Ogres sont de grand humanoïdes originaires d'une terre connu sous le nom de "Continent Ogre" par delà les rivages de Draenor. A première vue ils peuvent sembler gros et lent, mais ils sont en fait incroyablement fort. Ils mesurent en moyenne 4.5 mêtres de haut, et peuvent atteindre les 7 métres pour les plus imposants. Il existe plusieurs "races" d'ogres, leur couleur de peau variant beaucoup d'une région a l'autre. La plupart portent la couleur Beige, d'autres sont rouges ou couleur de cendre, les ogres-mages quand a eux portent le bleu. Par ailleurs, certains disposent de deux yeux, tandis que d'autres sont tels des cyclopes. La plupart des ogres possèdent une solide corne dépassant du haut de leur crâne, grande comme la paume d'une main d'orc, mais qui ne leur est d'aucune utilité. Ces cornes font souvent office de tribut de guerre, bien moins lourdes a transporter qu'une tête.

Alors que les ogres sont puissants de leur main, ils sont plutôt lent d'esprit pour ne pas dire stupide. Cela ne signifie pas pour autant qu'ils doivent être sous-estimés car ils peuvent faire preuve d'une ruse étonnante, et brutale. Pourtant, la plupart des ogres sont plus adaptés au combat au corps à corps qu'à la réflexion. Leur culture ne tourne qu'autour de la violence et de la force. L'élimination de rivaux ogres semble être le seul moyen de s'élever au sein de leur hiérarchie primitive. Ils vouent un grand respect pour ceux qui sont capable de les surpasser au combat. Cette admiration surpasse de loin leur haine des autres races, y compris celle des orcs. Un clan ogre est généralement basé sur la violence et la domination. Le chef d'une tribu détient son pouvoir par la force brute pure. Tout membre du clan peut contester son statut par un combat à mort. Le vainqueur de ce duel est déclaré Chef de clan. Cet ogre prend souvent pour lui-même les meilleurs armements, les meilleurs pièces de viandes, et de manière général ce qu'il y a de plus précieux dans le clan.

L'esclavage joue une part importante dans la société ogre. Ironiquement, nombre d'entre eux ont été réduits en esclavage par les puissants Gronns, qu'ils servent jusqu'à leur mort ou jusqu'au prochain repas du monstre. Mais eux même se délectent de réduire en esclavage les races qu'ils jugent "inférieures", envoyant ces prisonniers travailler dans les mines de fer, ou devenir Gladiateur dans les Arènes de Nagrand. L'Empire Gorien, représentant l'apogée de leur civilisation - et désormais soumis à la Horde de Fer- est la preuve vivante que les Ogres peuvent faire preuve d'une intelligence surprenante. Parmis cette race certains individus, extrêmement rares, possèdent une seconde tête. Ces derniers ont une véritable capacité de réflexion, bien loin de leur semblables qui peinent a aligner quelques mots, et se tournent souvent vers les arts magiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krigash Pierre-Ardente
Haut-chaman
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Les creatures de Draenor   Sam 28 Mar - 14:53

Les Gorens




Mesurant grossièrement la taille d'un Trogg d'Azeroth (environ 1.40 m de hauteur), le Goren est une créature vivant majoritairement sous terre, semblable à un Lézard qui aurait évolué et se serait redressé sur ses pattes arrières. C'est un mammifère fouisseur connut principalement pour sa capacité à creuser des galeries souterraines, dans lesquelles il vit. Son corps est recouvert d'une épaisse peau écailleuse protégeant les points vitaux de son organisme, au niveau du dos et des membres inférieurs. La solidité de cette carapace, qui semble provenir de la quantité de minerai ingurgité par cette créature, est telle qu'elle arrêterait le coup de hache d'un Grunt a bout portant. Sa gueule, de taille imposante, englobe prêt d'un tiers de son corps. Celle ci est garnis de plusieurs rangées de crocs, taillés en pointes et aussi affûtés que des lames, mesurant une dizaine de centimètres de hauteurs. La mâchoire du Goren est dotée d'une force surprenante, naturellement capable de broyer les minéraux les plus solides, tout comme l'acier de la plus résistante des armures.

Les Gorens vivent en colonies, rassemblant plusieurs dizaines d'individus, évoluant dans des galeries souterraines créées par leur forage incessant, leur permettant d'atteindre les roches et minéraux dont ils sont friands. Ceux ci sont digérés par leur organisme et régurgité à travers leur peau, formant l'épaisse carapace blindée que l'on connait. Nul ne sait ci cela leur fait office de nourriture car les Gorens dévorent également la chair, fraîche ou décomposée, des cadavres. Néanmoins, il est certain que ces créatures engloutissent tout sur leur chemin dans une faim insatiable. Ainsi cette espèce est considérée comme un véritable fléau pour l'industrie de la guerre, car elle défend jalousement les précieux minerais sur son territoire nécessaire a la création d'armes et d'armures résistantes.

Leur dangerosité ne provient pas seulement de leur gueule capable de broyer le fer, ou de leur rapides déplacements sous-terrains. Les Gorens régurgitent un acide dangereusement corrosif et capable de faire fondre la chair et les métaux. C'est probablement ainsi qu'ils sont capable de digérer tout ce qu'ils dévorent. Bien que la majorité des Gorens soient plus petits que des Gnomes, certains atteignent une taille considérable; surpassant de loin leur congénères, et dominant même les puissants Taurens. Néanmoins rares sont ceux à atteindre ces proportions monstrueuse. Le secret de cette croissance interminable semble se fonder sur leur régime alimentaire: plus les minéraux ingurgités sont de qualités et plus leur corps grandit. Il est même possible que ces mammifères continuent a croître tout au long de leur vie, a condition de satisfaire leur appétits vorace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krigash Pierre-Ardente
Haut-chaman
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Les creatures de Draenor   Sam 11 Avr - 12:54


Les Gronns



Sur le monde natal des Orcs, bien peu de créatures sont autant redoutées que les puissants Gronns, ces massifs prédateurs trônant au sommet de la chaîne alimentaire de Draenor. Ce sont de gigantesques humanoïdes dotés d'un seul oeil, couverts d'une peau épaisse et possédant de courtes cornes saillantes. Leurs membres et leurs corps sont imposant, leur cuir résistant a une apparence de souplesse qui dément sa solidité; et de plus il n'est pas rare que des écailles, ainsi des pics osseux, ornent leur dos en se chevauchant tel une armure. Ils sont intelligents, très rusés, et capables de semer la destruction quand l'envie leur en prend. Ils atteignent une taille imposante dès leur plus jeune âge et sont d'une robustesse extraordinaire. De manière générale un Gronn adulte en bonne santé mesure 8 mètres de haut et pèse plus de 5 tonnes. Toutefois certains individus atteignent une taille colossale: ainsi Grull, considéré comme le père de sa race et le plus puissant d'entre eux, atteint près de 20 métres.

Comme tout les prédateurs, les Gronns établissent un territoire de chasse, couvrant une large zone, à l'intérieur de laquelle ils rodent a la recherche de proies. Ils peuvent marcher pendant de longues périodes sans manger mais, lorsqu'ils ont repéré une cible, rien ne peut les arrêter. Ils se livrent rarement au cannibalisme, évitant de s'affronter mutuellement, et préférant dévorer du gibier : Bêtes sauvages, Ogres, Orcs, ou n'importe quelle créature en viande pouvant leur servir de repas. Les Gronns sont particulièrement cupide: ils protègent très jalousement les trésors et objets attisant leur curiosité, qu'ils ont volé, y compris ceux qui leur sont peu utiles. Généralement un "butin" de ce genre est loin d'avoir de la valeur: morceau d'étoffes et d'armures orques endommagées, reste d'anciens repas, objets brillants. On pourrait craindre que les Gronns finissent par s'unir pour devenir une plus grande menace mais en réalité, ils détestent toutes les autres créatures, et même leurs propres frères de race sont des ennemis potentiels. Ils recherchent donc, par nature, la solitude ou la vie en groupe réduit.

Certains prétendent que les Gronns sont les ancêtres des ogres bien que leur progéniture, les Gronnlin, évoque davantage le primate que l'humanoïde. Le lien entre ses deux races existerait peut-être en la créature nommée Ogron, qui partage les traits de ces deux espèces. Si tel est le cas, ils montrent bien peu d'amour pour leurs descendants, ces brutes sauvages dominant d'un poing de fer les différents clans ogres. D'aussi loin que porte les souvenirs des Orcs il est connu que les Ogres sont asservis par les Gronns et réduis à l'état de serviteur ou de gardes du corps par ces derniers. Nombres de leur clans ont ainsi subit ce sort peu enviable.

Néanmoins les Gronns ne sont pas invincibles: eux aussi ont leur propres prédateurs. Depuis bien des cycles, dans les terres enneigées de Givrefeu, ils ont appris a redouter les Orcs. Le Clan Sire-tonnerre dispose des plus grands traqueurs de bête de ce monde, ils sont organisés et chassent en groupe, contrairement a ces géants solitaires. Au fil du temps leur maîtrise est devenu sans égale, et ils parviennent désormais à tuer et asservir les Gronns. Depuis l'avénement de la Horde de Fer, ce Clan est chargé de fournir des bêtes féroces pour la guerre et en particulier des Gronns. Correctement dressées, ces créatures deviennent un atout certain pour les Orcs sur le champ de bataille!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krigash Pierre-Ardente
Haut-chaman
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Les creatures de Draenor   Sam 18 Avr - 13:31


Les Arakkoas



Les origines de la race des Arakkoas et ses deux sous-cultures distinctes semble étroitement liés à leurs dieux et à leurs guerres. Ainsi leur race est divisée en deux sous espèces: Les seigneurs Arakkoas -les plus beau d'entre tous- se tiennent droit et fier, et sont dotés de grandes ailes au long plumage leur servant d'arme aussi tranchantes que la plus fine lame; tandis que les Arakkoas maudits sont courbés en avant -tel des bossus- et sont privés de leur ailes dans une forme pathétique, masquant leur laideur physique derrière un tissu grossier. Les Arakkoas -les plus communs étant les maudits- sont des humanoïdes semblables a des oiseaux mais bipède, dotés d'une vive intelligente, originaire de Draenor. Un individu moyen pèse entre 60 et 70 kilogrammes, et mesure 1.60m de hauteur, autrement dit plus grand qu'un nain mais un peu moins qu'un humain. Ils sont principalement connus pour leur affinité avec la magie des ombres et leur maîtrise des complots et des secrets. Ces créatures sont dotées d'une vive intelligence comme en témoigne leur capacité d'adaptation sociale: en effet certains sont capables d'assimiler les rudiments d'une langue qui leur est inconnue en quelques heures a peine, puis de parler couramment celle ci en quelques jours d'observations et d'écoute. En outre, ils sont connus pour leur dressage de divers types d'oiseaux, comme les hiboux et les corbeaux, et de leur talent à les former en tant que protecteurs et compagnons. Les espèces de hiboux tel que le Kaliri sont particulièrement appréciées des Arakkoas en tant que porteurs de message.

Les Arakkoas sont issues une ancienne civilisation de Draenor apparemment aussi âgée que les tribus Orcs. Les "Seigneur" Arakkoas, du haut des flèches d'Arak, méprisent les "races inférieures" et cherchent à restaurer leur gloire et leur pouvoir d'antan. Ce sont les fiers descendants de la civilisation Apexis: un glorieux empire qui a régné sur de vastes territoires dans le même temps que l'empire ogre, il y a des siècles de cela. Bien que plusieurs des grandes œuvres de leurs ancêtres restent un mystère, les Arakkoas de l'époque maîtrisaient leur propre forme de magie puisant dans le soleil. Les ruines de leur empire déchus -parsemant la quasi totalité des flèches d'Arak- suggèrent que la civilisation Apexis, a prit le pouvoir par la force en usant de leur avancée technologique. Les restes endommagés de ces machines de guerre, et les rares et précieux cristaux Apogides accumulant cette réserve d'énergie solaire, contiennent a eux seuls assez de puissance pour détruire dans un intense rayon de soleil tout opposant cherchant a prendre d'assaut leur précieux sanctuaires.

Un deuxième groupe d'Arakkoas, appelé les "brisés", est né de la trahison de leurs ancêtres. Transformés en créatures laides et voûtées sur eux-mêmes, ils on acquis en contrepartie une maîtrise de la magie des ombres. Ils cherchent désespérément à survivre aux efforts génocidaires de ceux qui les ont trahis, complotant en secret pour se venger de leur bourreaux. Ils sont les ennemis héréditaires des Orcs du Clan de l'Orbite Sanglante, qu'ils traquaient dans les jungles de Tanaan, jusqu'à l'ascension de Kilrogg Oeil-mort qui les chassa de son territoire. Les "brisés" se sont réunis en "Voiles", sortes de campements rudimentaires établis jusqu'à la frontière de Talador. Les "voiles" Arakkoas sont caractérisés par un code architectural plutôt strict. Les "nids" des Arakkoas sont bâtis autour des arbres, mais aussi à l'intérieur de ceux-ci. Ils sont nidifiés et rapidement entourés de passerelles, de ponts de lianes et autres cordes. Ces refuges communs destinés aux Brisés, rassemblent nombres de ces créatures oppressées. Il est à noté qu'il est extrêmement rare de ne pas trouver de totem de protection autour des voiles Arakkoas, et chacun sait que leur maîtrise des ombres n'est pas a prendre à la légère.


Dernière édition par Krigash Pierre-Ardente le Lun 20 Avr - 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krigash Pierre-Ardente
Haut-chaman
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Les creatures de Draenor   Sam 18 Avr - 19:38

Les Boguelins



Le Boguelin est une créature humanoïde fongique de petite taille mesurant entre 50cm et 70cm, au feuillage varié tel les couleurs de l'automne. Imprévisible et chaotique de nature, il réputé pour son espièglerie, son côté facétieux bienveillant ou malfaisant, sa susceptibilité, et surtout sa curiosité qui le pousse bien souvent a s'approcher des villages fermiers en dépit du bon sens et de la prudence. Il s'agit d'un petit être vivant dans les endroits ou la végétation est omniprésente, cohabitant au sein d'une tribus de plusieurs dizaines d'individus. Ils ne se déplacent jamais seul, et plus d'un voyageur a fait l'erreur de penser que venir a bout d'un Boguelin isolé permettrait d'éviter un combat avec le reste de sa tribus. Malgrés leur apparences plus amusante qu'effrayantes, ils ne doivent pas être sous-estimés: Petits et apparemment inoffensifs, ils travaillent de concert pour capturer leurs proies afin les tailler en pièces à la pointe de leur lances. Ces petits guerriers ne craignent pas de s'en prendre à des proies de plusieurs fois leur tailles, et souvent il arrive qu'ils s'attaquent à des Orcs ou des Draeneïs. Ce sont également des chasseurs: La pose des pièges ne leur est pas inconnue et il n'est pas rare d'apercevoir un écureuil, ou un lapin, transpercé par des dizaines de lianes, attendant le retour des Boguelins pour leur servir de repas.

Néanmoins le Boguelin n'est pas un réel danger pour un guerrier Orc digne de ce nom. Son corps mou et tendre n'est guère résistant, et il craint par dessus tout la chaleur des flammes. Ainsi la parade est toute trouvée pour ceux qui souhaiteraient éviter l'affrontement avec ces petites vermines, car ils fuiront s'ils perçoivent un réel danger: leur maigre courage ne les poussant à attaquer que lorsque leur supériorité numérique leur assurent la victoire. Les Boguelins sont capables de communiquer avec les autres races, y compris avec les outres-mondes, mais leur vocabulaire est légèrement incohérent, et parfois totalement incompréhensible. Certains d'entre eux sont connus pour ne parler exclusivement qu'en rimes. Et pourtant ils ne sont pas nécessairement dangereux: En effet leur comportement varie de l'espièglerie à la malveillance, et occasionnellement, ils apportent leur aide aux voyageurs qui croisent leur route. Ainsi il est difficile de savoir quelle attitude adopter face a ces petits être. Ceux qui les croisent devraient faire particulièrement attention a la couleur des bourgeons de fleurs, qui poussent partout sur leur corps car c'est l'unique moyen de savoir s'ils risquent l'empoisonnement: Plus d'un Orc imprudent s'est vu ainsi piégé, dans une léthargie mortelle par un crachat de Boguelin le rendant aussi impuissant qu'un nouveau né.


Dernière édition par Krigash Pierre-Ardente le Sam 9 Mai - 20:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krigash Pierre-Ardente
Haut-chaman
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Les creatures de Draenor   Dim 19 Avr - 14:48


Les Botanis



Le Botani est une grande créature, mesurant de 2m à 2.80m de hauteur -soit la taille d'un Tauren-, habitant les nombreux lieux de Draenor gorgés de vie, là où la végétation prospère. Ils sont hostiles à tout être vivant, mis a part certains animaux sauvages. Ils ont une apparence sylvestre: leur peau est semblable à l'écorce des arbres, d'une couleur tantôt marron tantôt verte, leur barbe et leur chevelures sont semblables à des rameaux de branches broussailleuses. Ils ont de grandes mains aux extrémités acérées et deux branches sur la tête, semblables à des cornes. Tout en eux évoque la nature végétale qui se serait élevée sous forme humanoïde, pour lutter contre ses ennemis. La plupart du temps ils se fondent parmis les arbres anciens, invisibles, jusqu'à ce qu'ils s'éveillent pour attaquer. Ils sont méfiants, sauvages, et peuvent se révéler très dangereux.

Les majestueux Botanis n'ont d'autres but que de protéger la nature à tout prix et étendre leur domaine végétal. Lorsqu'ils ne doivent pas combattre, les Botanis vivent habituellement dans les bosquets sacrés, où ils se sentent une connexion innée à la nature. Les êtres assez fous pour tomber vivants entre leur griffes se retrouvent rapidement "infectés", leur corps évoluant à l'image de ces hommes-plantes. Transformés en zombies décérébrés, ces pauvres diables patrouillent stupidement, prêt a détruire quiconque menacerait le domaine de leurs nouveaux maîtres. Ces arbres vivants ont une obsession énigmatiques à repousser toujours plus les limites des désert de Draenor souvent au détriment des autres êtres vivants. Ils livrent une guerre éternelle contre les briseurs de pierre, et les natifs de Gorgrond font de leur mieux pour survivre au milieu d'un conflit millénaire entre les Botanis et leurs adversaires Gorens , Gronns et leur serviteurs. Depuis que la Horde de fer à asservit les Gronns pour la guerre, les Botanis sont devenus encore plus hostiles.

Les Botanis ne sont pas spécialement puissants, mais sont agaçants car ils sont rapides et agiles, et peuvent régénérer complètement leur organisme durant un combat: Leur maîtrise des pouvoirs de la nature les rendant capables de se soigner eux mêmes, ou leur semblables; c'est pour cela que laisser un de ces être en vie est une erreur: il reviendra plus fort et plus déterminé dans le but de finir ce qu'il a commencé. Les Botanis n'attaquent que rarement au corps à corps, préférant rester a distance lorsque le combat éclate pour déchaîner la colère de la nature sur leur ennemis: déversant un poison mortel ou appelant les essaims de frelons proches à charger les envahisseurs, mais aussi -et surtout- appelant les racines de la terre, tel des serpent, pour broyer leur opposants. Ils ont aussi la capacité d'appeler au combat des plantes carnivores, qui attaqueront jusqu'à leur mort ou celle de leur proie. Leur corps composé de bois ne sont cependant pas très résistants, et ils craignent plus que tout la morsure des flammes qui leur est fatale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krigash Pierre-Ardente
Haut-chaman
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Les creatures de Draenor   Dim 26 Avr - 14:47

Les Blafards


Les Orcs pâles, également appelés Blafards, sont des Orcs déchus qui ont dégénéré en des créatures primitives habitants les cavernes et les profondeurs de la terre. Ils est connu qu'ils vouent une haine sans fin envers les autres races. Leur corps est déformé, malade, et entièrement corrompu. Ces créatures ont une apparence singulière: leur peau de couleur blanchâtre -comme si tout le sang avait disparu de leur organisme- leur yeux brillants d'une lueur bleutée n'exprimant aucune expression, la maigreur de leur corps couvert de moisissure, leur os apparent sous leur peau, ou encore leur constante attitude à devoir rester accroupies leur donne un air de charognard malades. Les Blafards sont des Orcs de petite taille, au visage couturé de cicatrices. Ils ne sortent que la nuit -sauf exception- car ils craignent la lumière du jour et de plus ils sont cannibales. Ce ne sont pas des guerriers redoutables, misant davantage sur leur nombre que sur leur habileté individuelle.

Ces petites créatures sournoises mènent une vie de troglodytes dans les passages qui courent sous les chaines de montagnes. Les anciennes galeries naturelles de Draenor sont devenues le foyer de ces créatures répugnantes, qui hantent de véritables labyrinthes de tunnels, avec une dextérité incroyable, attaquant et massacrant tout intrus assez fou pour s'aventurer dans leur royaume souterrain. Les Blafards comportent beaucoup d'aspect animal dans leur posture qui n'est pas sans rappeller certains batraciens -tel la grenouille-; sans doute dù à leur incessant déplacement dans d'étroites galeries. Ils ne tolèrent nul présence extérieur, et personne ne peut traverser leur territoire carvernicole sans a avoir a les affronter. Bien qu'ils soient petits et maigrelets, contrairement à leurs lointains cousins plus musclés, leur détermination a anéantir leurs ennemis fait des Blafards une force non négligeable. Sur Draenor, cette créature est symbole de la famine et du froid, et par extension de l'avidité. D'après certaines légende le Blafard grossi proportionnellement a ce qu'il mange. Et plus il mange plus il a faim, c'est une créature qui est constamment rassasiée et constamment affamée.

Histoire:
"Lorsqu’ils approchent de l’âge adulte, les jeunes chamans orcs du monde entier effectuent un pèlerinage au Trône des éléments pour y recevoir la bénédiction des esprits élémentaires. Même si leur périple regorge de dangers, rien, dans la vie d’un orc, n’est plus périlleux que la cérémonie elle-même. Un sort terrible et mystérieux attend ceux qui – trop faibles – succombent à d’effroyables visions et des murmures venus d’ailleurs lors de ce qui devrait être le moment le plus triomphal de leur jeune vie. Ceux qui se laissent emporter par ces voix surnaturelles désertent leur clan et se muent peu à peu en Blafards, fuyant la lumière et se réfugiant dans des grottes obscures où ils marmonnent sans cesse des propos inintelligibles. Ont-ils réellement perdu la raison ? Ou sont-ils simplement en contact avec une force maléfique ? La réponse réside peut-être dans les galeries tortueuses qui s’enfoncent dans les entrailles de Nagrand, là où survivent certaines des plus vastes colonies de Blafards, bredouillant d’incompréhensibles mises en garde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krigash Pierre-Ardente
Haut-chaman
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Les creatures de Draenor   Lun 4 Mai - 14:41

Les Géants Fongiques



Le Géant Fongique moyen mesure de 6 à 10 mètres haut et pèse environ 2 tonnes, bien que les femelles ont tendance à être un peu plus grande que les mâles. La peau de ces géants est caoutchouteuse, et généralement soit vert mousse, violacée, ou gris-vert. Leur corps est recouvert de nombreuses excroissances végétales: tiges, lianes, algues, champignons divers. Un Géant Fongique vit et se développe dans les zones humides et les régions marécageuses. On ne sait pas exactement combien de temps ils peuvent vivre, cependant, il est certain qu'ils surpassent -et de loin- la longévité d'un simple Orc. Ces géants des mers sont, comme la plupart de leurs homonymes terrestres, des créatures incarnant la force brute et primordiale de la nature. Cette symbolique est renforcée par leur grande taille, qui n'est toutefois pas spécialement supérieure à celle de leur semblables.

Les Géants Fongiques, sont des humanoïdes natifs des rivages de la mer de Zangar. Bien que relativement passifs, ces mastodontes semi-aquatiques sont farouchement déterminés à détruire leurs adversaires quand on le provoque. Ils se nourrissent d'autres créatures des marais, principalement des crabes et autres crustacés, qui ont la malchance de s'éloigner trop loin de leur refuge naturels. Selon la légende, les Géants Fongiques sont nés des mers et leur corps est fait des champignons desquels ils sont issu; mais contrairement à la croyance populaire, leur organisme ne sont pas réellement faits de spores et de champignons. La croissance fongique sur leur corps est un autre organisme vivant en symbiose avec le géant. Ils ont besoins, pour leur reproduction et la santé de leur corps, d'être en contact avec une réserve d'eau pure, l'exemple le plus flagrant étant la mer de Zangar -ou l'immense majorité de ces créatures peut être trouvée-. Ils exècrent le manque d'eau qui peut les tuer et les transformer en une masse informe et caoutchouteuse, d'où leur habitats semi-aquatique.

Si un Géant aperçoit de loin son ennemi, il essaiera de l'écraser en lui lançant des rochers. Ces humanoïdes sont étonnamment précis quand il s'agit de lancer des objets et leur peau épaisse offre une bonne protection contre les flèches, ainsi donc un combat à distance contre l'un de ces géant finira toujours par une défaite. Il faut l'approcher au plus vite et lui porter des coups puissants. Ces géants sont lents, et quiconque arrive à esquiver les lancers de rocs, puis leurs impressionnants poings, a une chance de survivre. Les Géants Fongiques sont très grands, et il est futile de vouloir les assommer ou les jeter à terre. Leur capacité de régénération est presque proverbiale, et ils ne craignent ni les blessures ni les saignements. Mais un tel métabolisme n'est pas exempt de défauts. Ils sont très sensibles aux venins qui atteignent aisément chaque recoin de leur organisme. S'ils semblent primitifs, ils n'en demeurent pas moins des créatures sages. Ils connaissent notre langue, bien qu'une réelle communication soit pour ainsi dire impossible: en effet leur gorge produit un grondement profond en guise de parole.


Dernière édition par Krigash Pierre-Ardente le Lun 1 Juin - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krigash Pierre-Ardente
Haut-chaman
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Les creatures de Draenor   Sam 9 Mai - 16:39

Les Ancients des Forêts



Enraciné au plus profond des antiques forêt de Draenor, les Anciens des Forêts sont des gardiens ancestraux incarnant la volonté brutale de la nature et le cycle de la vie et de la mort de Draenor. Mesurant prêt de 10 mètre et pesant plus de 5 tonnes, un Ancien des Forêts est particulièrement massif et concurrence aisément la corpulence et la force d'un des puissants Gronn! Sa peau très robuste -aussi solide que le plus dur des roc- est semblable à de l'écorce et d'une couleur gris-vert, lui offrant une excellente protection. Les puissants Anciens des Forêts sont étroitement affiliés à la nature, et sont souvent vus accompagnant les Botanis et les puissants gardiens des forêts. La destruction de la flore, ainsi que l'éternel conflit face aux "Briseurs", les a poussés à s'en prendre à tous ceux qui s'en approchent. Comme tout leur congénères, ils sont rarement vus hors de leur demeure ancestral, prêt a massacrer sans pitié tout intrus sur leur territoire.

Les anciens des Forêts sont les gardiens de la sagesse, et des secrets les mieux gardés de la nature. Ce sont eux-mêmes des végétaux semblables à des arbres et dotés de la parole ainsi que de la capacité de se mouvoir. Des êtres dont la forme corporelle est semblable à un arbre, bien qu'ils possèdent des capacités humaines comme celles de penser, de parler et de marcher. Par nature, ils sont plutôt lents tant à la réflexion qu'à la colère, et semblent parfois touchés par la léthargie. Comme tous leur congénères, ils mettent longtemps avant de prendre la moindre décision. De toutes les races de Draenor, ce sont les Draeneï qu'ils apprécient le plus pour leurs culture, ainsi que pour leur respect et leur grand amour de toute vie végétale. La langue des Anciens des Forêts est sonore, lente, très profonde, et sans cesse accompagnée de murmures; elle est agglutinante et ne peux être prononcée correctement que par eux seuls.

Le but de ces gardiens primitifs est la défense des lieux de repos des Botanis durant leur sommeil. Certains anciens patrouillent dans leurs territoires, mais la plupart demeurent figés, immobile, et dès lors ils deviennent pratiquement impossible à distinguer des arbres normaux. Appelé au combat contre les briseurs, ils consacrent leur existence à la défense de leurs frères et des terres boisées de Draenor. Les Anciens des Forêts restent souvent près des colonies Botanis, servant d'artillerie lourde et de soldats puissants contre leurs ennemis. Ces protecteurs anciens préfèrent broyer leur ennemis sous les lancer des pierres avant d'entrer en mêlée pour piétiner plus facilement. Mais il n'est pas rare qu'ils fassent usage de leurs sorts pour soutenir et guérir leurs alliés. Leurs pires ennemis -sans compter les Briseurs- sont sans conteste les Orcs du conseil des ombres, souillant et détruisant l'essence même de la nature pour la tordre en une forme de vie abjecte et malveillante.

Les anciens tirent leur nom de leurs analogues sur Azeroth; ils sont étroitement liés à une lignée végétale -peut être aussi ancienne que ce monde- qui unit, pour beaucoup, la flore de Draenor, en opposition avec les créatures briseuses de pierre. Ces anciens énigmatiques, peuvent rester dans une même région durant des centaines d'années et sont réticents à se déplacer sauf si leur foyer est menacé. Capables de vivre durant des milliers d'années, la durée de vie des anciens leur fait appréhender différemment le passage des époques. En tant que tel, ils ne conçoivent pas l'écoulement du temps de la même façon que races mortelles, et à leur yeux quelques années ne représentent que quelques instants éphémères. Les bucherons, souhaitant s'aventurer au coeur des forêts de Draenor, doivent être prudents lors de la récolte du bois des arbres car il n'est pas rare qu'un coup de hache mal placé par un péon finisse par sa mort sous le poing de l'un de ces arbres en colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krigash Pierre-Ardente
Haut-chaman
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Les creatures de Draenor   Lun 11 Mai - 15:36

Les Briseurs:

Depuis que Draenor existe deux camps se livrent une guerre qui ne peux trouver de vainqueur: Les Briseurs, les êtres nés de la roche regroupant des créatures allant des Gorens aux Magnarons, et les Primordiaux nés de la flore et de la vie végétale, regroupant tant les Botanis que les Génésaures. Ces deux camps étant incapables de s'entendre sur la façon dont il faut rebatir Draenor sont donc en conflit perpétuel. Les Briseurs sont les êtres géants et destructeurs -vivant principalement en Gorgrond-, n'agissant que pour la destruction, souhaitant transformer la planète entière en un paysage aride et rocheux. La plupart, sinon la totalité, des Briseurs font partie de la lignée dont sont issue les Ogres.


Les Magnarons



Si les Gronns sont bien plus grand que les orcs, eux même ne sont guère que des enfants comparés aux tout puissants Magnarons. Ces êtres sont les plus massifs a errer encore sur les terres de Draenor, et nul n'est capable de se dresser seul contre eux. Ils sont aussi grands que des montagnes, et il est très probable qu'ils font partit des premiers êtres a avoir parcouru ce monde. Bien que leur origine reste encore mystérieuse, il est dit que ces créatures sont les descendants des Colossaux, les Géants disparus de Draenor -qui auraient façonnés le monde: tel le légendaire Gorgrond- dont on trouve encore des squelettes de plusieurs centaines de mètres dans la crête de Givrefeu. De cet héritage, ils ont gardé une endurance et une force physique immense.

Les Magnarons sont des créatures affiliées à la pierre et aux roches. La constitution physique des Magnarons est donc double : ils sont à la fois composés de roche en fusion et de chair. En conséquence, les Magnarons possèdent de nombreux pouvoirs sur les éléments minéraux de Draenor qu’ils peuvent mobiliser aisément. Pour certaines techniques spécifiques, les Magnarons utilisent le pouvoir de runes et des sceaux dont ils ont seuls la connaissance, certaines runes sont d’ailleurs visibles sur leur corps. Parmi les bassins de lave tumultueuses de la Crête de Givrefeu, les Magnarons asservissent les furies élémentaires et refaçonnent les montagnes a leur convenance. La magie des Magnarons est mystérieuse, souvent qualifiée comme une "magie noire primordiale" que certains Chamans jugent antérieure à l'apparition des Orcs. Leur puissance et leur taille font de ces créatures des adversaires redoutables. Les Magnarons sont cependant peu nombreux et très rares.

Bien peu d'être sont capables de communiquer avec ces géants énigmatiques, et encore moins de comprendre leurs motivations apparemment chaotiques. Leurs objectifs ne sont pas connus, mais certains affirment que tous Draenor pourrait être transformé en un désert aride ou gelé s'ils ne devaient être arrêtés. Pour les créatures affiliées à la roche, tels les Gronns, les Ogrons ou les Gorens, les Magnarons sont les égaux des Dieux et sont vénérés comme tels. On peut d’ailleurs constater que la chute de Gorgorek est un lieu de recueillement pour de nombreuses créatures précédemment citées.

La Horde de fer a commencé asservir leur descendants Gronns et Gronnlins pour les changer en armes-vivantes, équipés de canons et d'armes dans leur dos; cette pratique militaire est principalement confiée au clan Sire-tonnerre, mais le clan Rochenoire a pris le contrôle de nombreux Gronnlins et apparemment quelques Magnarons également, en utilisants d'anciens et mystérieux Artefacts trouvé dans les ruines rocheuses de Gorgrond, bien que les origines des ces artefact et leur liens avec les Magnarons restent très flous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krigash Pierre-Ardente
Haut-chaman
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Les creatures de Draenor   Mer 20 Mai - 13:04

Les Primordiaux

Depuis que Draenor existe deux camps se livrent une guerre qui ne peux trouver de vainqueur: Les Briseurs, les êtres nés de la roche regroupant des créatures allant des Gorens aux Magnarons, et les Primordiaux nés de la flore et de la vie végétale, regroupant tant les Botanis que les Génésaures. Ces deux camps étant incapables de s'entendre sur la façon dont il faut rebatir Draenor sont donc en conflit perpétuel. Les Primordiaux sont les êtres nés de la vie végétale -vivant principalement en Gorgrond- qui ont l'intention de transformer la planète entière en un paysage luxuriant, sans considération pour les autres formes de vie qu'ils parasiteront et assimileront.


Les Génésaures


Ennemis héréditaires des Briseurs, les Génésaures sont semblables aux Magnataures du Norfendre a bien des égards, leur corps n'étant qu'une forme grossière d'homme et de chevaux, aux proportions gigantesques. La rareté et la dangerosité de ces créatures en fait des êtres aussi craints que connus, n'hésitants pas à détruire tout étranger posant le pied sur leur territoire. Les Génésaures sont à bien des égards, l'équivalent des Magnarons chez les Primordiaux, les égalant en taille et en force. Il n'est pas rare de croiser l'un de ces être destructeurs, en conflict avec un autre Magnaron sur les terres semi-désertique semi-luxuriantes de Gorgrond. Considérés comme de véritables Dieux par les autres créatures botaniques, qui y voient la sources de toute vie, les Génésaures sont la race la plus puissante parmi les espèces végétales de Draenor. L'essentiel de la culture des Botanis semble d'ailleurs s'organiser autour de ces êtres qu'ils vénèrent et qu'ils appuient de tous leurs moyens: les alimentant, leur livrant en pâture des êtres de chair réduit à l'état d'engrais, et en les protégeant au prix de leur vie avec fanatisme.

Ce sont d'immense créatures, souvent comparés a des Demi-dieux, remontant aux temps anciens, quand les géants ont façonné le monde de Draenor. Si leur naissance reste encore un mystère, on sait que dans les premières étapes de leur vie, les Botanis les aident à se développer en leur apportant des corps végétaux pour leur assurer une fertilisation et une croissance constante, perpétrant des rapts et des enlèvements sur toutes les espèces organiques dans ce but. Ce n'est qu'une fois qu'il a achevé sa croissance, que le Génésaure devient indépendant. La naissance des Génésaures est un évènement très rare puisque les Draeneï affirment que ceux-ci n'apparaissent dans les jungles luxuriantes des Botanis qu'une fois en plusieurs siècles. Le peuple Draeneï, ayant eu la chance d'en apprendre davantage sur cette espèce, n'a pas encore déterminé si les Génésaures meurent réellement ou s'ils sont immortels; ces créatures émergeant de bassins élémentaires ou les Botani entretiennent leur corps et conservent par magie les souvenirs et la volonté de leurs ancêtres morts depuis longtemps.

Les Génésaures manipulent un immense pouvoir sur la nature, infiniment plus grand que celui des Druides d'Azeroth, leur permettant de développer la flore partout où ils passent. Il est dit que lorsqu'un Génésaure foule le sol de Gorgrond chacun de ses pas fait naître une vie qui perdurera durant mille ans. Ainsi, l'organisme d'un Génésaure, a la capacité de faire croître très rapidement des plantes ou des spores végétales tout autour de lui. A la mort de l'un d'entre eux, son cadavre relachera toute la puissance primordiale, emmagasinée depuis des centaines d'années dans son corps, dans une explosion balayant tout autour d'elle... La ou l'énergie dévastatrice aura provoqué la désolation, quelque jours plus tard elle donnera naissance à une oasis de verdure, même dans un environnement aussi aride et inhospitalier que Gorgrond.

Principalement présents dans le désert de Gorgrond, les Génésaures tirent bénéfice de la récente faiblesse de leurs anciens, et détestés adversaire. En effet, la Horde de Fer asservie les créatures de roche pour ses propres besoins: pour l'industrie de la guerre dans les nombreuses forges du Clan Rochenoire. Les Génésaures ne sont en revanche pas soumis à la volonté d’un peuple quelconque, les rendants bien plus dangereux que les Briseurs, car plus imprévisibles. On trouve pourtant des traces des Génésaures au-delà de cette région puisque les Draeneï habitant dans la Vallée d’Ombrelune ont déjà eu affaire a certaines de ces créatures, et à leur serviteurs Botanis et Boguelins. Il est dit, avant l'invasion des Outre-monde par la porte des ténébres, qu'aucun Génésaure n'était né depuis plus de trois cents ans. Il est difficile de prendre conscience de leur force... et plus d'un capitaine s'est ainsi vu sous-estimer ces créatures en estimant qu'une dizaine de Grunt suffirait à en venir a bout. En vérité, même un Génésaure en pleine croissance exige la force d'une armée entière pour être détruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les creatures de Draenor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les creatures de Draenor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nightmare Creatures (1 et 2)
» Talents pour le niveau 100 et avantages de Draenor
» Warlords of Draenor
» Warlords of Draenor, vos impressions !
» Les déplacements entre Draenor et Azeroth ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Hutte des Chamans :: Le Grenier-
Sauter vers: